L’accroissement des canicules marines menace les écosystèmes

environement

Le changement climatique est un phénomène qui fait rage ces temps-ci et qui menace l’écosystème terrestre. Cela se fait remarquer par son influence néfaste sur plusieurs composants de la terre, dont les écosystèmes marins. Ces derniers sont menacés par l’évolution de la canicule marine et la migration des homards. Tous les détails sont dans cet article. 

Que disent les scientifiques et les chercheurs ? 

Au cours de ces dix dernières années, les scientifiques ont remarqué une augmentation fréquente de la chaleur marine. Cette augmentation serait liée à la variation de la chaleur naturelle. Mais, les dernières études ont révélé avec certitudes que cela est dû au changement climatique. D’après l’AFP, l’homme est l’une des principales causes de ce changement climatique. 

D’après les études effectuées par les chercheurs, l’augmentation des canicules marine n’a pas encore atteint son apogée. Nous devions dorénavant assister à une augmentation intense et fréquente de ces canicules marine. Cela s’accompagnera par l’intensification de la température planétaire. Leur étude révèle également que si nous continuons avec les émissions de gaz à effet de serre nous aurons une augmentation d’ici 2100 de plus de 3,5 ° C. De même, à cette allure, la surface menacée par ces canicules sera multipliée par 21.  

La migration des homards, un autre phénomène inquiétant

La prédiction sur la résistance des écosystèmes marins reste difficile à effectuer malgré les connaissances sur les effets que peuvent avoir les canicules terrestres. Cela n’empêche quand même pas les chercheurs d’envisager le pire. D’après certains chercheurs, ces variations de chaleurs tuent plusieurs espèces de poissons qui sont prédestinées à la consommation. 

En 2012, des eaux qui ont atteint une température assez anormale dans le nord-ouest de l’Atlantique, ce qui a causé une certaine rareté des homards. Cela provoqua par la suite une instabilité de sa vente et donc une diminution des prix. Une perte colossale financière pour l’industrie a été enregistrée dans le secteur de la pêche.   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *